Prose poétique, épitaphe amoureux (11): chapitre X, un bain de pétales de roses.

lescoursjulien.com

Prose poétique, épitaphe amoureux (11): chapitre X, un gaine de pétales de roses.

Chapitre X: un bain de pétales de roses.

J’ai probablement été dans cet entassement des hommes pires et méchants, de ceux qui hantent les couloirs de la mémoire de femmes innocentes et belles. Je ne pense pas. En tous cas, vraiment pas tout le temps. Elle a pris une fois un bain empli de pétales de roses. Elle ne provenait pas des mains de son amant, mais des miennes, de mes idées farfelues, de mon romantisme désuet, de mon amour pour elle. 

Elle adore les bains. Lascive et paresseuse, elle s’y trouve bien, en bonne compagnie d’une eau dont elle a peur quand elle se fait plus profonde et furieuse. Elle ne nage pas bien. Elle peut y rester des heures. A faire quoi? Je ne sais pas. Ces derniers temps, à regarder peut-être les messages de son amant, à lire ce qu’il lui avait susurré, à jouer sur son téléphone, à m’exclure, à ne pas me parler. Elle adore les bains. Moi, je m’y embête. Une fois la baignoire remplie, j’ai l’impression qu’il ne se passe plus rien. J’adore prendre avec elle des bains. Baladeuses et coquines je fais glisser dans l’onde mes mains. Nous prenions plus de bains ensemble avant. 

Un soir de printemps. Il y a longtemps, dans notre premier appartement, un studio heureux, où des chats sont nés nombreux; un rez-de-chaussée bucolique donnant sur des roses magnifiques. Je ne me souviens plus pourquoi, malgré ma mémoire fidèle. Je ne mets plus aujourd’hui le doigt sur l’idée originelle : une conversation, un défi, une envie… 

A la soirée tombante, je sortis dehors, armé d’un sac plastique, d’une poche de supermarché pour collecter des pétales de roses dans le quartier. Je fis le Till l’espiègle sur tous les rosiers du voisinage. Nous habitons dans une zone pavillonnaire où fleurissent au printemps les arbres. Je piquetais, équeutais les rosiers que je trouvais. Prenant le calice, j’effeuillais ensuite. Je remplissais à tours de bras ma hotte de pétales de roses. Je traquais ces merveilles aux portes des jardins, aux devantures des immeubles, aux parterres municipaux. Point de saccage, point de ravage, je triais et laissais sur les plants des tiges indemnes. Je collectais avec parcimonie, en sautant d’un point à un autre pour que ma mission soit finie. 

Je rentrais une heure, une heure et demie plus tard. Le sac était plein de pétales aux couleurs variées, aux volontés aimées, aux senteurs de l’été. Elle fit couler l’eau, je déversai les larmes rosées, elle prit un bain de pétales de roses. Ce fut le seul, mon regret est ne pas l’avoir répété. Mais, combien de femmes ont déjà eu leur âme et leur corps dans un bain de pétales de roses? Même l’argent n’achète pas ce genre d’évènement. 

Quand je repense à ces temps, à ces ères révolues, je connais mes torts, que je ne cacherai pas, je connais mes failles, je sais mes errements, jamais à trouver ailleurs un pansement, j’ai trop de respect pour elle, j’ai la certitude que mon amour avait la pureté d’une émeraude pas encore taillée. 

Je ne m’adresse pas à Cassandre. « Mignonne, allons voir si la rose / Qui ce matin avait éclose ». De Ronsard, je n’ai ni le génie, ni le talent. Par contre, j’ai plus de sentiments. Le prince des poètes avait fait de la rose de Pétrarque un écusson de son œuvre. Je ne n’en ai fait qu’un bain. Elle s’en souviendra peut-être, aujourd’hui, ou demain, ou dans des années, je n’en sais rien…

(A suivre…)

Pour les épisodes précédents : Prose poétique, Épitaphe amoureux (1): Prologue. Prose poétique, épitaphe amoureux (2): La rencontre. Prose poétique, Épitaphe amoureux (3): chance ou destin. Prose poétique, Épitaphe amoureux (4): premiers émois. Prose poétique, Épitaphe amoureux (5): entre aujourd’hui et hier. Prose poétique, épitaphe amoureux (6): « une belle rencontre avec son amant ». Prose poétique, épitaphe amoureux (7): maintenant. Prose poétique, épitaphe amoureux (8): L’Espoir. Prose poétique, épitaphe amoureux (9): il y a neuf ans.

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français

Twitter:@lescoursjulien

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

1 commentaire sur “Prose poétique, épitaphe amoureux (11): chapitre X, un bain de pétales de roses.”

  1. Ping : Podcast audio, épitaphe amoureux, prose poétique (11): chapitre X (10), un bain de pétales de roses. - Les Cours Julien

Laisser un commentaire