Analyse linéaire, étude linéaire, commentaire linéaire, « Ces vieux singes », Sonnet 150, Les Regrets, Du Bellay, 1558.

Analyse linéaire, commentaire linéaire, L’Horloge, Les Fleurs du mal, Baudelaire, 1857. (Seconde édition 1861)

Analyse linéaire, commentaire linéaire, Le Crépuscule du matin, Les Fleurs du mal, Baudelaire, 1857.

Analyse linéaire, commentaire linéaire, étude linéaire, Le Soleil, Les Fleurs du mal, Baudelaire, 1857.(Tableaux parisiens, seconde édition de 1861)

Analyse linéaire, commentaire linéaire, Le Père Goriot, passage Partie 1: Une pension bourgeoise, de « Enfin il arriva rue du Helder et demanda la comtesse de Restaud » à « mais il retint assez heureusement son chapeau pour l’empêcher de tomber dans le bain. », Balzac, 1834

Analyse linéaire, étude linéaire, commentaire linéaire, Le Poison, Les Fleurs du mal, Baudelaire, 1857. 

Analyse linéaire, étude linéaire, commentaire linéaire, La scène de l’aveu, « – Ah ! madame ! s’écria M. de Clèves » à « vous craignez d’en avoir pour un autre. »,  Livre III, La princesse de Clèves, Madame de La Fayette, 1678.   

Analyse linéaire, étude linéaire, commentaire linéaire, L’homme et la mer, Les Fleurs du mal, Baudelaire, 1857. 

Analyse linéaire, étude linéaire, commentaire linéaire, Sed non satiata, Les Fleurs du mal, Baudelaire, 1857. 

Analyse linéaire, étude linéaire, commentaire linéaire, Remords posthumes, Les Fleurs du mal, Baudelaire, 1857.