L et J, Une histoire sentimentale (14): Épitaphe amoureuse, La photographie, épisode 14❤️

lescoursjulien.com.                            Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

L et J, Une histoire sentimentale (14): Épitaphe amoureuse, La photographie, épisode 14.❤

Depuis que je la connais, c’est à dire à peu près la moitié de sa vie, elle à toujours aimé la photographie. Elle est pour elle à la fois un art des couleurs et du point de vue, mais aussi un médium à souvenirs. Sur ces plans-là, nous ne sommes pas faits du même bois.

À la photographie, je n’y entends rien. Je n’y suis pas doué, je n’en ai pas besoin. Sujet de discorde même entre nous parfois, quand elle passait son temps sur son objectif dans des visites de monuments, que moi je regardais avec mes yeux les restes des temps avidement. À plusieurs reprises, nous nous disputâmes. Cependant…

Cependant, elle n’a jamais vraiment vu que je considérais qu’elle avait du talent. Elle n’a pas saisi que la photographie avait pour moi un caractère un peu inconnu, comme une terre difficile à déchiffrer et que je la regardais faire en m’imaginant les mystères. Elle photographiait tout des cieux à par terre. Elle classait ensuite ses photos avec soin, puis les consultait au grès de ses envies, de ses besoins.

De ses besoins oui, car sa mémoire peut oublier. Je ne sais photographier, mais je me souviens avec précision de beaucoup, elle me dirait de beaucoup trop. Elle, elle oublie ce qui l’arrange, ce qui la dérange, aussi parfois ce dont elle aimerait garder trace. Les photos font alors office de carnet de mémoire dans lequel les images sont des notes de miroir du passé.

C’est ainsi qu’aujourd’hui, je n’ai pas de photos argentiques d’elle, et très peu en numérique, présentes dans quelques mails. Je ne saurais vous dire combien de centaines, peut-être de milliers de photos de moi elle possède. Paradoxe de la vie, je dois encore être la personne qu’elle a le plus photographiée (après les chats, et elle, elle est un peu narcissique :-), mais elle a dû envoyer considérablement plus de photos à ces nombreux amants qu’à moi pendant quinze ans. Ils doivent être tous d’ailleurs plus familiers que moi avec les objectifs.

Je ne sais si cela fait de moi quelqu’un pour elle de spécifique. Je sais simplement ,qu’à certains moments, son habileté photographique, je la trouvais magique, sans jugement sur la valeur esthétique. Je pense qu’elle n’a retenu que les moments de discorde, y a vu du dénigrement et n’a toujours pas approché la profondeur de mes sentiments, que j’ai peut-être trop cachée. Elle ne pourra le faire, sa mémoire travaillera à effacer ce questionnement, resteront les photos d’un autre temps.

(À suivre…) Épisode précédent: L et J, Une histoire sentimentale (13): Épitaphe amoureuse, La sincérité et l’amour, épisode 13?

lescoursjulien.com

Page Facebook: CoursJulien

Twitter:@lescoursjulien

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

3 commentaires sur “L et J, Une histoire sentimentale (14): Épitaphe amoureuse, La photographie, épisode 14❤️”

  1. Ping : L et J, Une histoire sentimentale (15): Épitaphe amoureuse, Une conversation téléphonique, épisode 15❤️ - Les Cours Julien

  2. Ping : Liens podcasts L et J, Épitaphe amoureuse (14): La Photographie, épisode 14❤️ - Les Cours Julien

  3. Ping : L et J, Une histoire sentimentale(17): Épitaphe amoureuse, Nos chats deuxième partie, épisode 17❤️ - Les Cours Julien

Laisser un commentaire