Références mythologiques et antiques en littérature (13): Psyché.

lescoursjulien.com

Références mythologiques et antiques en littérature: Psyché. 

Dans la mythologie grecque, Psyché est une mortelle d’une grande beauté. Personnification de l’âme, elle ne trouve cependant pas d’époux, car sa beauté constitue un spectacle, plus qu’un parti intéressant un homme. Son histoire aux multiples péripéties est contée dans Les Métamorphoses d’Apulée (aussi connu sous le titre l’âne d’or, écrit au II ème siècle ap. J-C).

Jalouse de sa beauté, Aphrodite la persécute, et demande à son fils Éros (l’amour) de l’aider à faire de sa vie un enfer. Promise à un homme monstrueux par un oracle, Psyché parvient finalement à séduire Éros par sa beauté, et parce que celui se blesse avec une de ses flêches. Seulement, elle cherche à savoir qui est le mystérieux amant qui lui rend visite chaque nuit, bravant l’interdit posé par celui-ci. Elle découvre le dieu, et le perd aussitôt.

Elle erre de temple en temple pour se faire pardonner. Éros, lui-aussi, est malade à la fois de la perte et de sa blessure. Aphrodite, inquiète pour son fils et toujours furieuse, enlève Psyché et lui inflige une série d’épreuves. Éros redevenu lui-même s’empare de Psyché et fuit avec elle pour la présenter devant Zeus et se marier. Le mariage accepté devant les Dieux de l’Olympe. Psyché devient immortel aux côtés de son aimé.

Le mot est au-dessus synonyme de l’esprit en entier, conscient et inconscient compris.

Par son histoire aux multiples rebondissements, sa beauté légendaire, et son nom qui signifie « âme », Psyché a inspiré les auteurs tout au long des siècles. Citons quelques œuvres:

la pièce, la tragédie-ballet de Molière, Corneille, et Lully Psyché fut jouée pour la première fois à une fête à Versailles en 1671.

« Psyché dans ma chambre est entrée,
Et j’ai dit à ce papillon :
– « Nomme-moi la chose sacrée.
« Est-ce l’ombre ? est-ce le rayon ? »

« Psyché », Les chansons des rues et des bois, Victor Hugo, 1865.

« Tout l’Univers obéit à l’Amour ;
Belle Psyché, soumettez-lui votre âme. »

« Éloge de l’amour », Les Amours de Psyché, La Fontaine, 1669.

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français

Twitter:@lescoursjulien

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

1 commentaire sur “Références mythologiques et antiques en littérature (13): Psyché.”

  1. Ping : Références mythologiques et antiques en littérature audio: Psyché. - Les Cours Julien

Laisser un commentaire