Principes de base de versification.

lescoursjulien.com

Principes de base de versification.

Les noms des principales strophes.

Une strophe est un ensemble de vers. Elle forme donc une unité. En fonction du nombre de vers qui la compose, une strophe possède un nom différent. En voici quelques-uns:

Distique: deux vers.

Tercet: trois vers.

Quatrain: quatre vers.

Quintil: cinq vers.

Sizain: six vers.

Septain: sept vers.

Huitain: huit vers.

Dizain: dix vers.

À noter qu’un poème qui comporte deux quatrains (strophe de quatre vers), puis deux tercets ( strophe de trois vers) s’appelle un sonnet. Cette forme fixe de la poésie vient de l’Italie du XIV ème siècle et est populaire dans la poésie française.

Les différents schémas des rimes dans une strophe.

Les rimes sont la répétition d’un son, d’une ou plusieurs syllabes à l’écrit à la fin des vers. Il existe trois schémas, trois organisations pour les rimes: 

  • Les rimes plates ou suivies: la même rime se retrouve sur deux vers qui se suivent.

Exemple: « Ma dague d’un sang noir à mon côté ruisselle, 

                   Et ma hache est pendue à l’arçon de ma selle ».

                   « Marche turque », Les Orientales, Victor Hugo, 1829.

La rime en « selle » se suit dans les deux vers. Les rimes sont plates ou suivies . Schéma en : A,A. 

  • Les rimes croisées ou alternées: ce schéma existe sur quatre vers. Le premier et le troisième ont la même rime, le deuxième et le quatrième une autre. 

Exemple: « La Treizième revient… C’est encor la première ; 

                  Et c’est toujours la seule, — ou c’est le seul moment : 

                  Car es-tu reine, ô toi ! la première ou dernière ? 

                  Es-tu roi, toi le seul ou le dernier amant ?… »

                  « Artémis », Les chimères, Nerval, 1854.

Le premier et le troisième vers ont des rimes semblables en « ière ». Le deuxième et quatrième vers ont une rime en « ment, mant », la même sonorité. Les rimes sont croisées ou alternées et suivent ce schéma : A, B, A, B.

  • Les rimes embrassées: ce schéma existe sur quatre vers. Le premier et le dernier se terminent par la même rime, et le deuxième et troisième vers par une autre.

Exemple:  « Comme on voit sur la branche au mois de Mai la rose

                   En sa belle jeunesse, en sa première fleur

                   Rendre le ciel jaloux de sa vive couleur,

                   Quand l’Aube de ses pleurs au point du jour l’arrose : »

                   « Sur la mort de Marie », Le second livre des Amours, Ronsard, 1578.

La rime en « rose » termine le premier et quatrième vers. La rime en « leur » termine le deuxième et troisième vers. Les rimes sont embrassées et suivent ce schéma : A, B,B,A.

Les différents vers.

Comme pour les strophes, il existe différents vers en fonction de leur nombre de syllabes. Voici les plus communs: 

Hexasyllabe: six syllabes.

Octosyllabe: huit syllabes.

Décasyllabe: dix syllabes.

Alexandrin: douze syllabes

L’alexandrin est le vers le plus prestigieux et le plus employé dans la poésie française.

Pour connaître le vers employé, il faut compter les syllabes. Un petit piège existe, celui du « e » muet . À la fin d’un vers, si la syllabe se termine par un « e », elle ne compte pas. Dans un vers, si un mot termine par un « e » et que le suivant débute par une voyelle, on compte une seule syllabe, et non deux. 

Exemples: « Ai/mez/ qui/ vous/ ai/ma /du /ber/ceau /dans/ la /biè/re ; ». 

                     1.  2.      3.     4.      5.  6.    7.   8.    9.       10.    11 12. 👻

Douze syllabes , alexandrin, la dernière ne compte pas, car le vers termine par un « e ».

                  « Cel/le /que /j’ai/mai /seul /m’ai/me en/cor ten/dre/ment: »

                      1.   2.   3.     4.   5.     6.      7.    👻. 8.  9.   10.  11.  12 

Douze syllabes, alexandrin, entre « m’aime » et « encore », la dernière syllabe de « m’aime » ne compte pas, car le mot termine par un « e » et le suivant débute par une voyelle « encore ».

lescoursjulien.com

Page Facebook: CoursJulien

Twitter:@lescoursjulien

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

Laisser un commentaire