Poésie : la courbe d’une nuit sans étoiles.

lescoursjulien.com

Poésie : La  courbe d’une nuit sans étoiles.

La courbe d’une nuit sans étoiles
D’un firmament sans lumière
Fait résonner les pas solennels
De l’homme au cœur sanglant.

Des perles pourpres dégoulinent
Sur sa poitrine imberbe.
Ses pieds nus foulent, prophétiques
Le bitume d’une ville endormie.
Son haleine embuée transportent
Des Djinns depuis longtemps oubliés.
Et pourtant ses yeux oniriques ne parlent
Que d’un Amour épique et romantique.

Au bord de la consommation et de ses dieux
Il ne cherche que la consolation sans achat
Il garde in peto toutes les voix
De celles qui ont muré toutes leurs voies
Sa quête insoluble se dissout dans le son
Diffus des voitures au loin
L’apparence n’est rien
L’existence est l’être.

Ses pas laissent la trace d’une lumière douce
Dans cette nuit sans étoiles
Qui réchauffe le cœur des autres sandales
Au tintamarre des âmes solitaires
Il navigue comme un corsaire
Gardant l’Amour en bandoulière
Et le sentiment comme paravent.

Il surgira peut-être un roc sans aspérité
Au nom de tendresse et de gentillesse
Qui saura l’aimer et le compléter.
Et L’Homme au cœur sanglant de se reposer
Dans le regard attentionné de la compassion
Arrêtera son chemin de croix
Sans voir Damas, en la voyant Elle.

Pour d’Autres poésies : L etJ, Liste de 100 poésies d’amour à lire ❤️

lescoursjulien.com

Page Facebook: CoursJulien

Twitter:@lescoursjulien

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

1 commentaire sur “Poésie : la courbe d’une nuit sans étoiles.”

  1. Ping : Liens podcast poésie: la courbe d’une nuit dans étoiles. - Les Cours Julien

Laisser un commentaire

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.