Poésie formes fixes: le virelai.

lescoursjulien.com

Forme fixe poésies: le virelai.

Virelai: c’est un petit poème moyenâgeux chantant et mélodique (lai), et qui faisait danser (virer). Généralement, il était composé de peu de strophes (souvent trois) avec un vers qui revenait et servait de refrain à la fin des strophes. Composés de vers à la métrique variable (d’octosyllabes à alexandrins), le virelai apparut au XIII eme siècle et se développa jusqu’au XVeme siècle. Le grand compositeur de virelai fut Guillaume de Machaut (1300-1377). On connaît aussi Christine de Pisan (1361-1430).

Exemple d’un virelai:

« Je ne sais comment je dure… »

Je ne sais comment je dure,
Car mon dolent cœur fond d’ire
Et plaindre n’ose, ni dire
Ma douleureuse aventure,
Ma dolente vie obscure.
Rien, hors la mort ne désire;

Je ne sais comment je dure.

Et me faut, par couverture
Chanter que mon cœur soupire
Et faire semblant de rire;
Mais Dieu sait ce que j’endure.
Je ne sais comment je dure.

Christine de Pisan (1430)

Si vous le souhaitez, prenez 1 minute pour lire cet article et peut-être m’aider dans ma mission d’amour: Je lance un appel aux forces de l’amour! Faites circuler les poésies d’amour de lescoursjulien.com ?‍❤️‍?

lescoursjulien.com

Pages Facebook: les cours Julien, ou bac de français.

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

1 commentaire sur “Poésie formes fixes: le virelai.”

  1. Ping : Formes fixes poésie audio-podcast: le virelai. - Les Cours Julien

Laisser un commentaire