Poésie d’envie: un goût de feu. (Abonnez-vous sur Twitter: @lescoursjulien, ou sur le site lescoursjulien.com:-)

lescoursjulien.com

Poésie d’envie: un goût de feu.

Un goût de feu dans le cerveau

A allumé autour de mon esprit les cerceaux

Qui m’enfermaient dans tous mes maux

Dont je ne connaissais les mots pour aller plus haut.

Je cherchais, je farfouillais

Avec un masque et du gel,

Les réactions humaines, je peignais.

Je voyais des êtres humains les communes allèles.

Notre ADN, une merveille de la nature

Notre caractère, une erreur de la nature.

Nos désirs, D’ABORD

Notre altruisme, DEHORS!

Chacun veut sa part

Et se transforme en connard

Chacun son envie

Fasse que les autres fuient.

A cet individualisme forcené et des plus faibles;

Les puissants répondent par le mépris de l’aigle.

Croire que la violence sans but atteint des objectifs

C’est penser que l’envie suffit à faire du biff.

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français

Twitter:@lescoursjulien

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

Laisser un commentaire