Poésie de confinement : rue de covid.

lescoursjulien.com

Poésie de confinement : rue de COVID.

Des rues sans rien et vides

A expliquer à ceux qui nous suivent, les rues de COVID

Des feux qui meurent,

Après une certaine heure,

Des lumières de virus.

Des ombres seules sans plus

La peur de la solitude

Des fausses attitudes.

Au loup de la blague

La deuxième vague….

Aux morts trop nombreux

La rue et ses habitués, malheureux.

Mais la rue et ses libertés

Seul espace de mixité, ne peut être fermé.

La rue est nue

Quand il n’y a personne

La rue n’est rien

Sans les Arabes, les Noirs ou les Aryens

Sans les hommes et les femmes

Sans les anciens et les comptes Instagram.

La rue est tout

Quand elle joue la roue.

La rue est cet espace

Où les citadins prélassent

Où les provinciaux se lâchent

Où flics et dealers mettent la nasse.

La rue est un filet dérivant

Qui fait danser les fils de riches, et les immigrants.

La rue est à tous

La rue est en-dehors de nos maisons

La rue est belle la nuit venue

La rue est liberté, car elle n’appartient à personne

La rue est donc égalité, bien qu’elle frissonne

Et que les hommes, et les avinés y fassent la loi

La rue ne consacre pas les sommités

Mais elle connaît son sujet.

La rue est une intemporalité,

En France, la rue  est sacrée.

Elle est révolutionnaire, sans culotte

Elle n’a ni couleur de peau, ni religion dévote.

La révolution est la rue des raisons

Elle est pour le peuple, dévolution.

Elle est pour les puissants, décision

Par rapport à soi, par rapport aux autres

Par rapport à au blason, par rapport au cœur.

En 1789, le cœur se mariait à la raison

Avec la violence et l’indulgence des passions.

Cette terre aujourd’hui mal aimée

Fut le théâtre des amours les plus immenses.

De la littérature française, les autres sont enfance

Du et des droits, la France dit l’universel,

De son histoire et de son actualité, est-ce réel?

La France est un vieux pays,

D’hier et d’aujourd’hui.

Moderne  et ancienne,

La vôtre, la mienne.

C’est un pays et un territoire,

Des montagnes, des mers, plus qu’il n’y en a à voir.

La France c’est une terre, un asile pour les gens,

Athées, catholiques, protestants, juifs, musulmans.

La France est une arche Noé,

Se combattre ou résister.

La France  a colonisé.

L’Église a évangélisé.

L’Indépendance s’est passée,

Les problèmes ont continué….

La solution, ce n’est ni noir, ni blanc,

La solution, ce sont les gens.     d’où qu’ils viennent.

lescoursjulien.com

Pages Facebook : Les cours Julien, ou Bac de français

Twitter:@lescoursjulien

Contact: lescoursjulien@yahoo.f

Laisser un commentaire