Poésie d’attente.

lescoursjulien.com

Poésie d’attente: Mai, printemps d’existence.

Les fils électriques transmettent

Des messages éclectiques

De manière épidictique, nous évaluons

Cette nouvelle dimension ésotérique.

Personne, ni Macron, Trump ou Trudeau,

Aucun Porte-Avion, si mal préparé,

Et tous les médecins les plus intelligents du monde

Ou Batman, et Superman, n’auraient imaginé Covid.

Envie, envies, d’un monde moins avide

Désir de solidarités demandant moins de fric

Le dollar et l’euro se battent avec l’infirmier,

Et les tensions sont toujours attention

Et les différents de couple sont toujours indépassables

Et certains ont du pain, et d’autres non…

L’espace si cher,  inégalité sociale

Mordre sur leur conscience, sur leur entendement

On ne peut rien y faire

La deuxième ligne, les caissières

Applaudissent toutes Slimani

Et les innombrables journaux du confinement.

Survivre et vivre

A carpe diem non,

A demain oui, ensemble et pour chacun.

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français.

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire