Grammaire (6): les valeurs du passé simple.

lescoursjulien.com

Grammaire (6): les valeurs du passé simple.

Le passé simple, tout comme l’imparfait, s’utilise pour exprimer le passé. Cependant, il diffère dans sa signification et ses emplois.

Temps du récit: le passé simple est le temps du récit par excellence. Il marque une distance entre la temporalité de la narration et celle de la lecture. Il est d’ailleurs démodé à l’oral, où on lui préfère souvent le passé composé.

Action délimitée dans le temps: le passé simple sert à exprimer des actions brèves, délimitées dans le temps, contrairement à l’imparfait employé pour les actions passées qui durent, qui s’étirent:
« Nous restâmes assis une heure entière. »
L’action est délimitée dans le temps « une heure entière ».

Succession d’actions: le passé simple marque les enchaînements d’actions.

« Il marqua le but, courut vers son entraîneur, salua le public, et se replaça sur le terrain. »

Succession d’actions brèves, donc passé simple.

Actions de premier plan: lorsque le passé simple et l’imparfait sont employés dans la même phrase, le passé simple exprime l’action de premier plan, l’action principale.

« Il lui déroba son portefeuille pendant qu’il regardait ailleurs. »

Ici, l’action principale est « déroba », donc au passé simple.

Passé simple itératif, de répétition : le passé simple, enfin, peut marquer la répétition dans le passé, généralement sur une époque, un moment déterminé.

« Entre Septembre et Avril, il prit chaque semaine le train pour Lyon. »

 

lescoursjulien.com

Pages Facebook: les cours Julien, ou bac de français

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

 

 

Laisser un commentaire