Formes fixes poésie: le blason.

lescoursjulien.com

Forme fixe poésie: le blason.

Blason: un blason, dans son sens premier, concerne l’ensemble des armoiries, des emblèmes d’une famille noble. En littérature, c’est un poème, généralement court, qui fait l’éloge d’in objet, mais surtout d’une partie du corps.

On trouve ainsi de nombreux exemples de blason dans la littérature poétique française, comme:

– « Le beau Tétin » de Clément Margot (Épigrammes, 1535) qui décrit différentes formes de seins pour évidemment faire l’éloge de la femme.

– plus proche de nous, « La Chevelure » (Fleurs du mal, 1861), ou la version en prose « Un hémisphère dans une chevelure »(Le spleen de Paris, 1869) où Baudelaire fait l’éloge de sa muse Jeanne Duval à travers ses cheveux.

– enfin, le fameux poème « La courbe de tes yeux… » (Paul Eluard, Capitale de la douleur, 1926), dans lequel le poète surréaliste exalte la femme aimée en faisant le blason de ses yeux.

lescoursjulien.com

Pages Facebook: les cours Julien, ou bac de français.

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

Laisser un commentaire