Figures de style/procédés littéraires (versification): le « e » muet.

lescoursjulien.com

Figures de style/procédés littéraires (versification): le « e » muet.

Afin de bien compter les syllabes dans les vers en français, la règle du « e » muet est fondamentale !

À la fin des vers, toutes les syllabes qui se terminent par un « e » ne comptent pas. Le « e » en fin de vers est muet:

Ils ont chevillé au corps un grand rêve. ( 10 syllabes, donc décasyllabe) Ils/ont/che/vi/llé/au/corps/un/grand/rê =10, le « ve »ne compte pas, « e » muet, il termine le vers.

À l’intérieur des vers, lorsqu’un mot se finit par un « e » et que le mot suivant débute par une voyelle, de la même manière la syllabe ne compte pas.

J’ai une immense affection pour mon chat. (10 syllabes, donc décasyllabe). J’ai/u/imm/en/a/ffec/tion/pour/mon/chat.(« ne » de une, et « se » dé immense ont sauté, car à chaque fois la terminaison en « e » précède une voyelle, donc 10 syllabes).

Voilà pour le « e » muet, concernant les synérèses et diérèses, je vous invite à vous reporter sur l’article de lescoursjulien.com qui correspond:-)

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français

Twitter:@lescoursjulien

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

Laisser un commentaire