Figures de style/procédés littéraires (versification): enjambement, rejet, contre-rejet.

lescoursjulien.com

Figures de style/procédés littéraires (versification): enjambement, rejet, contre-rejet.

– Un enjambement se produit quand le sens d’une proposition, d’une phrase ne peut s’arrêter à la fin du vers. La phrase se poursuit sans rupture dans le vers suivant. L’enjambement apporte de la fluidité.

« C’est vous-même, Seigneur! Quel important besoin

Vous a fait devancer l’aurore de si loin? »

Vers 3-4, Acte I, scène 1, Iphigénie, Racine, 1674.

Remarquons donc l’enjambement avec le début de la phrase « Quel important besoin » qui se poursuit dans le vers suivant « Vous a fait devancer.. »

– Un rejet se remarque quand un mot ou un groupe de mots essentiels à la compréhension de la phrase ou de la proposition commencée dans un vers se trouvent placés au début du vers suivant. Ceci sert à mettre en valeur ce mot ou groupe de mots.

« Pour obtenir les vents que le ciel vous dénie,

Sacrifiez Iphigénie. »

Vers 61-62, Acte I, scène 1, Iphigénie, Racine, 1674.

Remarquons le rejet avec les deux mots « Sacrifiez Iphigénie. »qui sont mis en valeur dans le second vers.

– Le contre-rejet, à l’inverse, place un mot ou un groupe de mots appartenant à la phrase ou la proposition du deuxième vers à la fin du premier vers. Le but est le même, c’est à dire de mettre en exergue ce mot ou groupe de mots.

« Achille était absent; et son père Pélée,

D’un voisin ennemi redoutant les efforts. »

Vers 102-103, Acte I, scène 1, Iphigénie, Racine, 1674.

Contre-rejet avec « son père Pélée » à la fin du premier vers alors qu’il appartient à la proposition du second vers.

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français.

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

 

Laisser un commentaire