Éviter les confusions (23): for, fore(s,ent), fors, fort.

lescoursjulien.com

Éviter les confusions(23): for, fore(s, ent), fors, fort.

Des homonymes au sens différents. Alors, attention!

– For: le for est un tribunal. Dans l’expression « en son for » intérieur, cela signifie dans le jugement de sa conscience. Le for ecclésiastique était le privilège pour l’Eglise de juger des affaires relevant de sa compétence. C’était donc un tribunal spirituel, une justice de l’Eglise.

Il savait en son for intérieur avoir commis une faute. (Il jugeait avoir commis une faute)

– Fore(s, ent): verbe forer conjugué au présent de l’indicatif: je fore, tu fores, il fore, ils forent; au subjonctif présent : que je fore, que tu fores, qu’il fore, qu’ils forent, à l’impératif: fore.

Il fore un trou.

– Fors: ancienne préposition signifiant en-dehors, sauf, excepté.

Tout est perdu fors l’honneur. (Tout est perdu sauf l’honneur)

– Fort: adjectif signifiant qui a beaucoup de force, qui est puissant. C’est aussi un nom qui désigne un ouvrage, une construction pour protéger un lieu, pour résister à un ennemi.

Il est très fort.

Le fort, avec ses grandes murailles, peut repousser l’invasion.

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français.

Contact: lescoursjulien.com

Laisser un commentaire