Éviter les confusions (66): clarifions laïc(que), laïcité.

lescoursjulien.com

Éviter les confusions (66): clarification sur laïc et laïcité.

Nous entendons dans le débat politique, religieux, social et scolaire depuis plusieurs année le terme de laïcité , souvent malheureusement sans savoir ce qu’il signifie et ce qu’il représente. Mettons des mots simples sur une idée qui paraît compliquée.

Laïc(que): un laïc ou une laïque, ou être laïc/laïque signifie simplement ne pas appartenir au clergé, ne pas être un/une religieux (se). La plupart des croyants sont des laïcs, puisqu’ils sont des fidèles et non des religieux, des ecclésiastiques.

Un prêtre, un rabbin, un imam, un pasteur ne sont pas des laïcs , ce sont des religieux. Un croyant ,qui est boulanger, professeur, policier, livreur…, et un laïc. Il n’appartient pas au clergé, il n’a pas de fonction religieuse.

laïcité : la laïcité est donc ce qui n’appartient pas, ce qui ne se revendique pas du religieux. Un État laïc est un État qui n’a pas de religion officielle, qui respecte toutes les religions et cultes sans intervenir dans ces religions et cultes. Concernant plus particulièrement la France, la loi de séparation entre l’Église et l’État défait le lien plus que millénaire qu’il existait entre le christianisme, puis le catholicisme, et le gouvernement français, entre Rome et Paris. L’État n’a plus de religion. Cela ne signifie pas que les gens n’ont plus de religion, ni surtout que l’État soit contre les religions. Cela signifie que l’État n’a plus de religion autre que la loi civile. Et ainsi que l’État aborde toutes les religions de la même manière.

« La laïcité, c’est à dire l’État neutre entre les religions. », Ernest Renan.

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français

Twitter:@lescoursjulien

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

Laisser un commentaire