Éviter les confusions (18): cour, courre, cours, court.

lescoursjulien.com

Éviter les confusions (18): cour, courre, cours, court.

Ces quatre mots sont des homonymes, avec des significations différentes. Alors, attention à l’orthographe à l’écrit!

– Cour: la cour désigne un espace extérieur et clos. Le terme peut encore s’appliquer à l’entourage du roi, ou à une institution judiciaire. Enfin, il est présent dans l’expression « faire la cour à », c’est à dire essayer de séduire par des attentions et des compliments.

La cour intérieure de l’immeuble permet aux enfants de jouer.

Louis XIV a installé la cour à Versailles. (les nobles qui l’entoure)

La cour de justice se réunit pour donner son verdict.

Il fait la cour à cette femme depuis longtemps.

– Courre: le courre désigne l’endroit où l’on place les chiens pour une chasse. Le terme provient de l’ancien infinitif de courir. Aujourd’hui, le mot est employé dans la seule expression de chasse à courre, un type de chasse avec des chiens qui traquent le gibier et des hommes le poursuivant à cheval.

– Cours: un cours (invariable) désigne un cheminement, une progression, un mouvement au sens propre comme au sens figuré, ou une leçon donnée à des élèves.

J’ai observé le cours d’eau. (l’écoulement de l’eau).

Il a interrompu le cours de la conversation. (le mouvement de la conversation)

Les élèves de première ont cours de Français dans une heure.

– Court: adjectif signifiant de peu de longueur, ou adverbe employé dans certaines expressions dans le sens d’abréger, d’interrompre. Un court est aussi un nom commun désignant le terrain de tennis.

Il a les cheveux courts.

Il coupe court à la conversation. (Il arrête la conversation)

Les courts de tennis de Roland-Garros sont en terre battue.

– Enfin, le verbe courir conjugué au trois premières personnes du singulier et à la dernière du pluriel au présent de l’indicatif, à la personne du singulier de l’impératif ou au trois premières personnes du singulier et à la dernière du pluriel du subjonctif présent peut aussi prêter à confusion:

présent indicatif : je cours, tu cours, il court, ils courent.

Impératif: Cours!

Subjonctif présent : que je coure, que tu coures, qu’il coure, qu’ils courent.

Donc réfléchissez à la nature du mot et à son sens avant de l’écrire!

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français.

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

Laisser un commentaire