Conseils pour améliorer sa rédaction, son expression écrite (38): bien employer « très » et « trop ».

lescoursjulien.com

(Cliquez sur le lien pour l’article en entier)

Conseil pour améliorer sa rédaction, son expression écrite (38): très ou trop?

Ces deux adverbes sont souvent confondus à l’oral comme à l’écrit. Seulement, attention, car employer l’un pour l’autre peut constituer une faute.

– Très: adverbe marquant une forte intensité. Vous pouvez le remplacer la plupart du temps par hautement ou parfaitement. Il possède généralement une valeur méliorative, positive. Il s’emploie pour donner une appréciation, un jugement.

C’est un très bon film.

Je suis très fort en français.

Il est très poli.

– Trop: employé comme adverbe, trop marque  la quantité et non l’intensité. Il exprime un dépassement de la mesure. Il peut être remplacé par en excès de …Souvent, sa valeur est péjorative, négative.

Il est trop arrogant pour être apprécié. ( un excès d’arrogance)

Il est trop tôt pour se lever. (excessivement tôt)

Nous avons trop  lentement marché. (excessivement lentement)

– Donc, trop mesure l’excès, très amplifie l’intensité.

Ainsi:

Il mange très vite. (Il mange encore plus que vite)

Il mange trop vite. (Sa vitesse est excessive, mauvaise)

C’est un très bon film. Et non: c’est un trop bon film (on ne peut mesurer, bon est un jugement, une appréciation)

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français

Twitter@lescoursjulien

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

Laisser un commentaire