Comment aborder l’œuvre de Jean Giono.

lescoursjulien.com

Comment aborder l’oeuvre de Jean Giono.

Jean Giono est un grand nom de la littérature française du XX ème siècle. Né en 1895 et mort en 1970 à Manosque, il écrivit une œuvre imposante faite de nouvelles, de romans, et de scénarios pour le cinéma.

Son roman le plus célèbre est certainement Le hussard sur le toit (1951) qui conte une épidémie de choléra en Provence. Sa région constitue d’ailleurs le centre de beaucoup de ses écrits. La Provence est dépeinte à travers ses paysages, sa nature, ses habitants. La terre de Provence n’est pas juste bienveillante chez Giono, elle est aussi rude, difficile à vivre.

Défiant face à son époque, déçu du XX ème siècle, Giono se réfugie donc dans la vie rurale simple de sa terre natale, comme dans son roman Que ma joie demeure (1936). Il étudie la relation entre l’homme et la nature depuis ses premiers livres comme Colline (1929).

La spiritualité de Giono se remarque dans une très jolie nouvelle parue en 1953: L’homme qui plantait des arbres. Ce récit poétique raconte, comme l’indique le titre, le travail quotidien d’un berger en Provence qui plante une centaine d’arbres chaque jour. Sa volonté, sa ténacité va finalement créer une forêt qui fait renaître un territoire de désolation.

Cette nouvelle eut un succès international. Aujourd’hui, en notre époque où l’environnement, la nature est une préoccupation majeure, la lecture de cette nouvelle nous rappelle que l’homme n’est pas qu’un prédateur pour la nature.
Une très belle nouvelle à lire ou à relire!

lescoursjulien.com

Page Facebook: CoursJulien

Twitter:@lescoursjulien

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

 

 

Laisser un commentaire