Citations célèbres: « Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur. »,Beaumarchais, Acte V, scène 3, Le Mariage de Figaro, 1784.

lescoursjulien.com

Citation célèbre: « Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur. », Acte V, scène 3, Le Mariage de Figaro, Beaumarchais, 1784.

Cette citation est tirée du fameux monologue de Figaro à la fin de la pièce dans lequel il se plaint de sa condition, car il croit sa future femme ,Suzanne, perdue au profit du comte Almaviva, son maître . Dans ce monologue, il critique la noblesse, les privilèges de naissance, ainsi que la censure.

Cette citation a été reprise comme devise par le quotidien français Le Figaro, dont le nom fait d’ailleurs aussi référence au héros de Beaumarchais pour son impertinence. Ce rattachement au personnage de Figaro et à Beaumarchais devaient attester ,à la création du journal au XIX ème siècle, de la qualité des informations fournies, de l’impartialité des journalistes et surtout de leur indépendance par rapport au pouvoir, aux puissants.

Ainsi, ce parallélisme lie le blâme et l’éloge. L’éloge ne vaut rien par lui-même s’il est commandé, contraint ou courtisan. La valeur de l’éloge se situe dans la liberté accordée à celui qui le prononce. S’il est libre de blâmer, de critiquer, de choisir les défauts plutôt que les qualités, alors quand il complimente, sa sincérité donne de la valeur à l’éloge. C’est parce que le blâme est possible que le véritable éloge existe. Sans possibilité de critiquer durement, sous la censure, un éloge ne vaut rien, puisqu’on ne peut connaître sa sincérité, son honnêteté. Cette citation constitue évidemment une défense de la liberté de pensée, d’opinion, de la presse et d’écriture, et une dénonciation de la censure, dont Beaumarchais fut lui-même victime pour Le Mariage de Figaro entre 1781 et 1784.

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français.

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

 

Laisser un commentaire