Citations célèbres: « L’habitude est une seconde nature. », Saint-Augustin, Contre Julien, vers 430.

lescoursjulien.com

Citations célèbres: « L’habitude est une seconde nature », Contre Julien, Saint-Augustin, vers 430. 

Cette courte citation sur l’habitude est tirée de la controverse entre Saint-Augustin (354-430) et Julien d’Eclane (386-455) à la fin de la vie d’Augustin. Les deux évêques s’opposaient sur justement la nature pécheresse de l’homme. Pour Julien d’Eclane, le tout jeune enfant naissait innocent, pour Saint-Augustin, la nature humaine portait en soi-même le péché.

Le père de l’Eglise occidentale (avec Saint Ambroise, Saint Jérôme et Saint Grégoire) porte donc une vision assez rigoriste sur l’être humain. Dans ce petit propos, il sous-entend qu’au-delà de la nature humaine dès la naissance, des instincts, des principes organiques, des permanences liées à notre espèce, de l’inné, une autre nature vient se greffer, celle des habitudes.

Elles s’apprêtent avec le temps, et deviennent automatiques. Nous n’y pensons plus. Elles dérivent peu à peu de notre inconscient. Elles forment alors une seconde nature, comme une nouvelle peau, qui complète notre définition.

Pour le grand théologien, à n’en pas douter, il faut s’en défaire pour accueillir la parole de Dieu, pour toucher l’Illumination, comme cela fut le cas pour lui à Milan en écoutant Saint Ambroise, comme il le raconte dans Les Confessions (397-401).

Et si l’habitude est une seconde nature, il convient de l’interroger, peut-être de s’en défaire partiellement ou totalement pour user de son libre-arbitre, pour faire les choses en conscience et non de manière automatique.

L’habitude est une seconde nature. 

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français

Twitter:@lescoursjulien

Contact: lescoursjulien.com

1 commentaire sur “Citations célèbres: « L’habitude est une seconde nature. », Saint-Augustin, Contre Julien, vers 430.”

  1. Ping : Citations audio-podcast: « L’habitude est une seconde nature. », Saint Augustin, Contre Julien, vers 430. - Les Cours Julien

Laisser un commentaire