Citations célèbres:« Les Républicains ne sont pas tous voleurs, mais les voleurs sont tous républicains », Flaubert, Dictionnaire des idées reçues.

lescoursjulien.com

Citation célèbre: « Les Républicains ne sont pas tous voleurs, mais les voleurs sont tous républicains ». Dictionnaire des idées reçues, Flaubert, 1910.

Le Dictionnaire des idées reçues  de Flaubert, publié de manière posthume, constitue une amusante entrée dans l’univers de l’auteur de Madame Bovary (1857). Obsédé par la phrase juste, par le réalisme de ses personnages, il n’en possédait pas moins un caractère loufoque et anticonformiste. Cet ouvrage étrange inachevé, à la lecture savoureuse et drôle, nous le rappelle.

Les Républicains auxquels Flaubert fait référence désigne évidemment à l’epoque ceux qui soutiennent la République, contrairement aux monarchistes ou bonapartistes. Le R désigne donc les membres de ce parti, de cette tendance à l’Assemblée. Le r doit se comprendre comme un adjectif.

La citation construite en un chiasme (parallélisme inversé) expose alors que tous les députés appartenant aux Républicains ne sont pas des voleurs. Seulement, les voleurs ont tous une sensibilité républicaine. Cela traduit à l’évidence la tonalité des conversations de salon, des conversations mondaines de l’époque. Mais au-delà de la dernière partie du XIX ème siècle, cette citation reste très actuelle.

Remplaçons juste le terme « Républicains » par « hommes politiques ». Nous avons donc : « Tous les hommes politiques ne sont pas tous voleurs, mais les voleurs sont tous des hommes politiques. ». Ici, nous comprenons bien le propos, et la critique qu’en fait Flaubert. Cela revient au départ a dire « Tous pourris » en parlant des hommes politiques. Le propos est nuancé en disant tous les hommes politiques ne sont pas pourris, mais tous les pourris sont des hommes politiques. Il se moque évidemment de ce discours anti-élite.

Il s’agit certainement de trier le bon grain de l’ivraie. On ne peut englober tout le monde dans le même moule, ce que certains ont tendance à faire. Flaubert ici caricature les gens qui ne réfléchissent pas par eux-mêmes, mais qui prennent rapidement le sillage de l’opinion commune qui devient dominante. La haine des politiques est devenue « une idée reçue ». Elle ne permet pas de trier, de juger entre ceux qui sont bons (et il en existe), et ceux qui sont mauvais (et ils existent aussi). Mais la généralisation est toujours un refus de réflexion.

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français.

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

 

Laisser un commentaire