Citations célèbres: « Il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir. », Montesquieu.

lescoursjulien.com

Citations célèbres: « Il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir. », De l’esprit des lois, Montesquieu, 1748.

Dans son célèbre essai, le philosophe des Lumières, fixe des principes pour éviter de vivre en tyrannie, et notamment celui de la séparation des pouvoirs. Afin de ne pas subir l’arbitraire, de ne pas sombrer dans la dictature, il est nécessaire que les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire soient indépendants les uns des autres, ne se trouvent pas dans les mêmes mains. Si la même personne, la même instance applique les lois, les vote et juge d’après elles, le pouvoir ne peut arrêter le pouvoir. La disposition des choses, dont parle Montesquieu, est donc la séparation des pouvoirs.

En effet, un régime politique, pour éviter la tyrannie, doit être équilibré. Sinon, le risque très humain d’une soif de pouvoir peut l’emporter et mener à la dictature. La recherche d’un pouvoir de plus en plus grand ne connaît pas une limite en soi. Il ne s’agit pas de faire confiance aux gouvernants. Certains possèdent la sagesse de préserver le système politique, d’autres courent après la démesure (comme un bientôt ex-président des Etats-Unis…). Il s’agit de mettre en place des règles strictes, des contre-pouvoir capables de s’interposer, de limiter les autres pouvoirs. Alors, le pouvoir arrête le pouvoir. 

A cet égard, malgré l’actualité (Janvier 2021), le système américain de « Check ans balances » paraît constituer un bon exemple de séparation des pouvoirs. Le président nomme son gouvernement et applique sa politique. Cependant, le Sénat et la Chambre des représentants peuvent s’opposer aux décisions de l’exécutif (sur le budget par exemple). Enfin, en matière judiciaire, les arbitrages reviennent exclusivement à la Cour suprême. Chaque pouvoir possède un contrôle sur l’autre (par des votes, ou des nominations).

C’est ainsi que l’élection de Joe Biden a été certifié par le Congrès, ou que les recours de Donald Trump ont été examinés par la Cour suprême ou les cours des états. Heureusement que l’exécutif américain ne pouvait décider seul…

Pour le pérennité de la démocratie, il faut que le pouvoir arrête le pouvoir. La disposition des choses s’appelle une Constitution.

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français

Twitter:@lescoursjulien

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

Laisser un commentaire