Un mot, un poème: le chat,Alcools, Apollinaire, 1913.

lescoursjulien.com

Un mot, un poème: Le chat, « Le Bestiaire », Alcools, 1913.

Ce poème est tiré de la fin d’Alcools publié en 1913, dans la section intitulée « Le Bestiaire ou cortège d’Orphée. Les poèmes du « Bestiaire » sont illustrés par des bois de Raoul Dufy, qui après le refus de Picasso s’attèle à cette tâche.

Le chat

Je souhaite dans ma maison:

Une femme ayant sa raison,

Un chat passant parmi les livres,

Des amis en toute saison

Sans lesquels je ne peux pas vivre.

Alcools, Apollinaire, 1913.

 

Ce poème décrit un bonheur bohème avec un chat. Le chat représente le perturbateur sympathique. Le sphinx regarde et se promène en regardant les pauvres êtres humains comme des « bouses » universelles. Et se frottent aux livres, et les regardent, mais sans les lire…

Les chats sont des décorateurs de bibliothèque tout comme les livres, mais en mouvement. Ils miaulent, comme les lignes des œuvres. Vivre sans un chat, c’est vivre sans être esclave d’un voyageur de meubles.

Le chat pour l’écrivain est un ami fidèle. Entre les livres, sur le dossier d’un siège avec ses griffes, derrière notre dos quand on travaille, le chat accompagne toutes les lignes produites.

Au chat, un Miaou sympathique.

Portez vous bien.

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français.

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

Laisser un commentaire