Résumé (4) Polyeucte Acte III (3), Corneille, 1643.

lescoursjulien.com

Résumé (4) Polyeucte Acte III (3), Corneille, 1643.

L’Acte III est celui où tout bascule. Les inquiétudes de Pauline deviennent réalité, et le rôle de son père, Félix devient central.

Scène 1: avec Pauline seule.

Elle expose sa peur de l’entrevue entre Sévère et Polyeucte, son ancien amant et son mari, lors de la cérémonie. Elle termine son monologue par un appel aux dieux afin que le pire (la mort de Polyeucte) ne se produise pas.

Scène 2: avec Pauline, et Stratonice. 

Stratonice vient rendre compte à Pauline, sa maîtresse, du déroulé de la cérémonie. Elle lui apprend que Polyeucte est devenu chrétien, mot pour elle injurieux. A l’inverse, Pauline le considère toujours comme son mari malgré sa conversion.

Pauline s’enquiert de la réaction de son père, Félix, le gouverneur. Stratonice l’informe qu’il s’apprête à d’abord juger Néarque. Pauline imagine déjà comment provoquer la clémence de son père, puisque Polyeucte est encore finalement vivant.

Ensuite, Stratonice lui décrit les incidents qui se sont produits pendant la cérémonie: moqueries, provocations, blasphèmes, vases et statue de Jupiter brisés. Néarque et Polyeucte ont scandaleusement manifesté leur dégoût de l’idolâtrie des faux dieux, selon leurs croyances. Sur ce, Félix arrive.

Scène 3: avec Félix, Stratonice, Pauline. 

Cette scène expose la colère de Félix. Il va mettre à mort Néarque avec Polyeucte comme témoin, en espérant que le spectacle de la mise en à mort de son ami le fasse changer d’avis et revienne dans la foi romaine. Pauline est toujours inquiète, car elle pense que Polyeucte n’abjurera pas sa foi chrétienne. Félix lui explique froidement qu’il ne peut rien faire de plus en raison de la gravité du crime d’impiété commis.

Malgré les demandes de sa fille pour un pardon sans condition, Félix lui oppose que sans le repentir de Polyeucte, il appliquera la loi. Il place l’autorité, l’intégrité de l’Empire au-dessus de tout, comme l’exige son poste. Puis, Félix pense toujours qu’il reviendra sur son comportement, contrairement à Pauline qui insiste sur la volonté des Chrétiens à vivre le martyre. Félix à ce moment-là met fin à la conversation en laissant sa fille inquiète et Polyeucte au choix de son destin.

Scène 4: avec Félix, Albin, Pauline et Stratonice. 

Albin, le confident de Félix rapporte à son maître le supplice de Néarque, mais aussi l’entêtement de Polyeucte. Devant les nouvelles suppliques de Pauline, Félix reste de marbre et lui conseille de convaincre personnellement son mari de renier la foi chrétienne.

Scène 5: avec Félix et Albin. 

Albin revient pour son maître sur la mort de Néarque, et l’attitude de Polyeucte. Nulle peur, ni repentir pour les deux. Félix débute alors une complainte où il expose ses soucis. Un dilemme le taraude, celui de l’amitié qu’il a pour Polyeucte, mais en même temps la peur qu’on ne le destitue, même le tue s’il ne le condamne pas.

Au-delà de l’autorité de l’empereur, il se méfie de Sévère qu’il voit comme un ennemi. Il ne veut donc pas le provoquer par une clémence envers Polyeucte, qui serait vis-à-vis de Sévère un nouveau désaveu, du moins pense-t-il. Il évoque même le fait que réunir Sévère et pauline pourrait finalement le servir.

Enfin, l’Acte se termine sur la volonté de Félix de convaincre Polyeucte une dernière fois de se repentir, et l’avertissement d’Albin que la ville se révolte contre l’emprisonnement de Polyeucte.

La fin de l’acte nous présente donc le caractère complexe de Félix, ses machinations qui côtoient ses sentiments, son dilemme entre sa famille et son rôle de gouverneur.

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français

Twitter:@lescoursjulien

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

Laisser un commentaire