Références mythologiques et antiques en Littérature (10): Praxitèle.

lescoursjulien.com

Références mythologiques et antiques en Littérature (10): Praxitèle. 

Praxitèle a vécu au IVème siècle av. J.C. Athénien, il est certainement le sculpteur grec le plus connu de l’Antiquité. Il apporte sensualité, déhanchement, volupté à l’art sculptural grec, qui était plus sévère au V ème siècle av. J.C. Notamment, ses nus masculins ont des poses alanguies, presqu’androgynes.

Il semble être encore le premier sculpteur grec à façonner des nus féminins en intégralité. D’ailleurs, sa statue la plus célèbre, son chef-d’œuvre était l’Aphrodite de Cnide.

Il inspira par la suite de nombreux sculpteurs, et resta un modèle, un nom. On trouve dans la littérature, beaucoup dans la poésie de nombreuses références à Praxitèle, pour évoquer la subtilité, la finesse et le génie. Voici quelques exemples:

« Une petite fille avec des yeux divins
Et de lestes pieds nus dignes de Praxitèle, »

« Vianden », L’Année terrible, Hugo, 1872.

« Praxitèle s’en va, là-bas, avec Vénus
Qu’il a sculptée et qui lui doit bien ses seins nus… »

« Évocation », Le collier de griffes, Charles Cros, 1908.

« En t’y plantant malgré les dieux,
Mansard insultait Praxitèle. »

« Sur trois marches de marbre rose », Poésies nouvelles, Musset, 1850.

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français

Twitter:@lescoursjulien

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

1 commentaire sur “Références mythologiques et antiques en Littérature (10): Praxitèle.”

  1. Ping : Podcast audio, références mythologiques et antiques en littérature: Praxitèle. - Les Cours Julien

Laisser un commentaire