L et J, Une histoire sentimentale(23): Épitaphe amoureuse, Une crise et une discussion, épisode 23❤️

lescoursjulien.com                         Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

L et J Une histoire sentimentale(23): Épitaphe amoureuse, Une crise et une discussion, épisode 23❤️

Après avoir trouvé les livres marqués du surnom de l’autre, je me fendis d’un sms insistant sur le manque de délicatesse. Ils n’avaient rien à faire chez nous et représentaient certainement des moments de flâneries pour tous les deux dans des librairies.

Inquiète du devenir de ses livres, elle accepta de me voir à ma demande (je commençais à trouver que tout cela allait trop loin, et pourtant je n’étais qu’au début de mes surprises…). Un dimanche vers  midi, nous nous retrouvâmes à la terrasse d’un café. À peine installés, sa première question porta sur ses bouquins. Je ne lui mentis pas. En quelques secondes, son visage se décomposa. Elle se leva et partit bille en tête vers notre appartement. Elle en a toujours eu les clefs, et est probablement passée sans que je sois au courant. Je réglais nos consommations non bues puis la suivis, inquiet ce qu’elle pourrait faire.

Passe le seuil de notre appartement, je la trouvai au milieu du salon, les yeux exorbités répétant en boucle qu’il lui manquait des livres. Elle se mit à crier, à s’énerver et à jeter ce qu’elle avait sous la main. Plusieurs objets passèrent par la fenêtre. J’eus la présence d’esprit délicatement de l’entourer de mes bras. Quelqu’un en contrebas, dans la rue aurait pu être blessé. Elle se calma un peu…

Ce dimanche après-midi, je me fis insulter, injurier, vilipender. En soit, ce n’est pas très grave, jamais agréable, mais en ces périodes troublées, les grosses disputes sont inévitables. Elle n’était pas énervée juste à cause des livres. Elle me cria aussi qu’elle ne referait pas sa vie avec l’autre, qu’elle n’aimait pas ce qu’il lisait etc… Elle rangea quelques livres dans des cartons, puis repartit tel un ouragan.

Cette crise, trois semaines après la découverte de son infidélité, devait finalement mener à une revoyure, au deuxième acte, à notre première discussion posée deux semaines plus tard. Deux temps encore. Le Samedi soir, 17 Juin 2021 de mémoire, je la rejoignis, ici à sa demande, dans un restaurant où nous avions nos habitudes. J’étais épuisé après une semaine très intense de travail. Après une vingtaine de minutes, je me levai, réglai le repas commandé puis sortis. La raison est bien simple, elle était venue pour me faire des reproches! Las de ces guerres, je la rappelais le lendemain matin et nous nous retrouvâmes à la terrasse d’un café gare d’Asnières vers 11h. Ce café n’existe plus d’ailleurs. Là débuta notre première véritable discussion, elle dura toute la journée.

Elle était nerveuse au début, les mains toujours occupées, le regard masqué par ses lunettes de soleil. Puis, elle s’enhardit. Et j’ai passé une grande partie du temps à l’écouter. J’appris peu de choses concrètes, mais par contre ce fut le commencement du lancinant naufrage de ma raison, de mon esprit logique. Elle sema les premiers doutes, les premières indécisions avec des paroles insensées et ésotériques, dont j’ai essayé de déchiffrer la signification tels des hiéroglyphes.

J’ai mis le doigt dans un piège ce jour-là. À partir de ce moment, elle mena la danse. À partir de ce moment, je fus happé dans ce que je voulais éviter : psychologiser et comprendre l’incompréhensible. À partir de ce moment, je mis ma logique au service de la sienne, et perdis mon instinct qui me murmurait de garder la main… Cela aurait été mieux pour nous deux.

Elle me dit qu’elle ne le voyait plus et ne voulait plus le revoir. Elle me dit qu’il était mon double diabolique (je ne peux vous expliquer…). Elle me dit des reproches. Elle ne me parla de rien de vraiment précis. Ce jour-là, elle me mentit par omission, non par préparation. Ce jour-là, elle pensait sincèrement je crois, que nous reviendrions ensemble. Et avec le recul, aujourd’hui, je suis sûr qu’au début de ce deuxième acte , nous voulions la même chose: nous retrouver. Voyez-vous, je ne suis pas loin encore maintenant de penser que nous voulons la même chose. De là à le réaliser… (À suivre…)

Suivez « Épitaphe amoureuse » ici:https://podcasts.google.com/feed/aHR0cHM6Ly9mZWVkLmF1c2hhLmNvL1d4THYyaHFPbHFLYQ

lescoursjulien.com

Page Facebook: CoursJulien

Twitter:@lescoursjulien

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

1 commentaire sur “L et J, Une histoire sentimentale(23): Épitaphe amoureuse, Une crise et une discussion, épisode 23❤️”

  1. Ping : L et J, Liens podcasts Épitaphe amoureuse(23): Une cris et une discussion, épisode 23❤️ - Les Cours Julien

Laisser un commentaire