Éviter les confusions (29): fond, verbe faire, verbe fondre, fonds, fonts.

lescoursjulien.com

(Cliquez sur le lien si vous souhaitez voir l’article en entier)

Éviter les confusions (29): fond, fonds, fonts, verbe faire, verbe fondre.

Une nouvelle série d’homonymes à ne pas confondre!

Fond: un fond est la partie la plus basse de quelque chose de creux, ou la partie la plus reculée, la plus opposée à l’ouverture. Par métaphore, le terme désigne ce qu’il y a de plus profond (le fond de ma pensée, ma pensée la plus profonde…). On retrouve encore le mot pour « le fond de teint », qui est la crème appliquée sur le visage pour le rendre uniforme.

Il plonge et touche le fond de la piscine.

Il va au fond des choses. (au bout des choses)

Fonds: un fonds est un bien immobilier, ou du capital, une somme placée. Le terme s’emploie aussi pour parler de différentes ressources autre que l’argent, de collections. (attention invariable avec un s final)

Il possède les fonds pour acquérir cet appartement.

Le fonds d’antiquités du musée est incroyable. ( la collection d’antiquités …)

Fonts: terme invariable employé pour désigner le bassin dans les églises où on pratique le baptême. Le mot se retrouve dans l’expression les fonts baptismaux, qui par extension, au-delà de la cuvette pour le baptême, signifie les bases, les piliers.

Aujourd’hui, sur les fonts baptismaux, nous consacrons l’entrée de la petite Jeanne dans la religion catholique.

Ces lois sont les fonts baptismaux de la prochaine réforme. (Ces lois sont les bases …)

Faire: à la troisième personne du pluriel du présent de l’indicatif: ils font.

Fondre: présent indicatif: je fonds, tu fonds, il fond. Impératif :Fonds!

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français

Twitter @lescoursjulien

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

Laisser un commentaire