Conseils pour améliorer sa rédaction, son expression écrite (33): écrire au présent.

lescoursjulien.com

Conseil pour améliorer sa rédaction, son expression écrite (33): écrire au présent.

Le temps du récit est traditionnellement le passé simple. Il donne une image plus prestigieuse, plus « classe ». Cependant, il peut être difficile d’usage, et compliqué à corréler avec l’imparfait, ou le passé antérieur et le plus-que-parfait.

Ainsi, si vous ne possédez pas une bonne maîtrise de la langue française, de la conjugaison du passé simple, ou de la concordance des temps, préférez le présent de l’indicatif.

Avec le présent de l’indicatif, vous ferez moins de fautes. Pour le passé, vous emploierez le passé composé (attention avec l’accord du COD quand il est placé devant l’auxiliaire avoir, sinon accord avec le sujet quand l’auxiliaire est le verbe être), pour le futur vous pouvez employer le verbe progressif, le semi-auxiliaire aller:

Je suis heureux, car j’ai acheté des bonbons.(passé composé)

J’achète des bonbons, et je vais être heureux. (Futur)

Ainsi, vous réduirez la fréquence de vos fautes. Votre propos sera moins littéraire, mais peut-être plus juste, et moins a même de vous défavoriser sur l’expression. En effet, les conjugaisons du passé restent parfois obscures et utilisées à mauvais escient, dans de mauvaises situations. De plus, pour l’Histoire, le présent est recommandé, et surtout le futur est à bannir, car les faits se sont déjà déroulés.

Écrivez simplement, mais clairement. Quand, vous hésitez, mettez tout votre texte au présent de l’indicatif (ses valeurs temporels sont vastes, cf article sur valeurs du présent sur le site), sauf évidemment si une contrainte, une règle spécifique vous oblige à employer un autre temps.

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français.

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

Laisser un commentaire