Citations célèbres: « Les vérités sont des illusions dont on a oublié qu’elles le sont. », Nietzsche.

lescoursjulien.com

Citation célèbre: « Les vérités sont des illusions dont on a oublié qu’elles le sont », Le Livre du philosophe, Nietzsche, 1873.

Ici, le célèbre auteur du Zarathoustra, questionne non la vérité en elle-même, mais ce que nous prenons pour des vérités. Il compare la vérité à des illusions, à des mensonges donc.

Il affirme de manière un peu provocatrice que la vérité est une illusion. Il faut bien comprendre qu’il ne cible pas toutes les vérités, mais qu’il insiste sur les vérités produites par les désirs humains, même celui de rationalité. Voulant croire en un monde ordonné, régi par des lois, des règles, l’homme souhaite se rassurer. Dans la situation actuelle, cette pensée résonne. (Il n’est nulle question ici de ne pas se confiner!!!!). Cette pensée résonne, car la vérité de la semaine passée n’est plus celle de la semaine suivante. Face à cette nouvelle pandémie, il n’existe pas de certitudes, ni de modèles sur lesquels s’appuyer (à part le fait de rester confiné, de ne pas faire de sortie en famille, à plusieurs, car un virus a besoin d’un hôte! J’ai du mal à supporter les sorties vélo avec papa, maman et les deux enfants…). Donc le philosophe allemand parle de changement de paradigme, de modèle. Et au niveau scientifique, sanitaire, économique et social, c’est le cas.

La suite de la citation « dont on a oublié qu’elles le sont » montre le rôle des traditions, de l’histoire qui vont entériner des hypothèses circonstanciées pour des vérités. « La Terre est plate » pouvait apparaître comme une vérité, tant ce principe a été répété. Mais, cette vérité était en fait une illusion. Bien plus encore, Nietzsche visait évidemment la religion qui depuis des siècles empêchait le développement des sciences en imposant un point de vue obscurantiste fondé, d’après lui, sur des illusions. Cette controverse fait écho au darwinisme affirmant que les espèces ont évolué, et que l’homme n’est pas une création divine.

La vérité scientifique peut elle-même évoluer. Elle n’est pas immuable. Cependant, le professeur de l’université de Halle attaque plus particulièrement  le dogme religieux. Il s’inscrit derrière les Lumières dans le positivisme du XIX ème siècle à travers ces propos.

lescoursjulien.com

Pages Facebook: Les cours Julien, ou Bac de français.

Contact: lescoursjulien@yahoo.fr

 

Laisser un commentaire