JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.

Question sur corpus, Bac Français, méthode.

Comment aborder la question sur corpus ?

Le corpus et sa (ses) question.

L’épreuve écrite de français débute par la fameuse question sur corpus. En effet, un groupe de textes est proposé aux candidats. Entre trois et cinq documents (possibilité d’avoir une image) constituent le corpus. Ils sont organisés autour d’un thème central : le personnage de roman, le dénouement….Et souvent, les documents illustrent un genre littéraire : théâtre, argumentation, poésie, roman.

Une ou deux questions sont posées aux candidats pour un total de 4 à 6 points. Il faut donc y consacrer 1h-1h15, pas plus. Vous devez toujours débuter par la question sur corpus, car elle vous prépare pour le commentaire, la dissertation ou l’écriture d’invention. En effet, vous étudierez à travers le corpus et la question un ou plusieurs thèmes de votre devoir à suivre. Ainsi, grâce à l’étude du corpus, vous aurez une première idée des attentes pour la deuxième partie de l’examen. Lisez donc tout le sujet avant de débuter (question sur corpus + les sujets de dissertation, commentaire, écriture d’invention).

Préparer sa question sur corpus.

Tout d’abord, il convient de réfléchir à la nature de la question posée. Elle peut appeler un développement texte par texte: « Vous montrerez pour chaque texte que… ». Ici, vous devrez prendre chaque texte du corpus l’un après l’autre.

Souvent, un plan en deux parties mettant en avant les ressemblances et les différences entre les textes, ou entre certains textes est pertinent : « Quels types d’incipit présentent les textes du corpus ? », peut-être que deux textes se ressemblent, et un troisième se distingue, ou que les trois textes présentent des similitudes et des différences, alors deux parties seront nécessaires.

Enfin, un plan thématique peut s’avérer le meilleur (encore une fois selon l’intitulé de la question) : « Pourquoi peut-on dire que ces quatre textes constituent des dénouement tragique ? », peut-être deux parties qui vont montrer que ces textes sont des dénouements, puis qu’ils appartiennent au registre tragique.

De plus, faîtes vous rapidement à l’aide des informations autour du groupement de texte, une première impression. Le titre du corpus et l’énoncé de la question vous guide sur les points importants de l’analyse. De même, les auteurs et dates des textes doivent, à l’aide de vos connaissances littéraires, vous fournir des informations rapides sur les éléments à dégager : quatre extraits de romans du XIX ème siècle peuvent être tirés d’oeuvres romantiques et réalistes par exemple, alors des différences de style, d’écriture et de traitement des personnage sont à prévoir. La connaissance des mouvements littéraires et des auteurs permet donc une première approche qui va simplifier le travail.

La rédaction, la mise en forme de la question sur corpus.

La réponse à la question sur corpus prend la forme d’un petit commentaire. La méthodologie est la même : une idées appuyée par un/des arguments illustrés par des citations des textes.

En introduction, il s’agit de présenter le corpus, de présenter les différents textes, leurs natures, leurs auteurs, les œuvres dont ils sont tirés. Une problématique reprenant la question, ainsi qu’une annonce de plan rapide seront évidemment appréciées.

(Sauter 2/3 lignes, et alinéa)

Un premier paragraphe pour la première partie du développement, puis un deuxième (sauter au moins une ligne, et débuter par un alinéa), et si besoin un troisième ou un quatrième constituent les éléments du développement.

(Sauter 2/3 lignes, et alinéa)

Enfin, une petite conclusion de quelques lignes apportera la touche finale.

L’ensemble se déroule sur une page et demie/deux pages. (sachant que tout le devoir doit faire entre 6 et 8 pages, deux copies double d’examen environ).

Attention, le plus important tient évidemment dans les références tirés des textes. Tous les textes (documents) doivent être cités au moins une fois.

Entraînez vous, maîtrisez bien vos différents genres, mouvements, registres littéraires, et respectez la méthode du commentaire, qui ici s’utilise sur plusieurs textes en même temps. Contrairement au commentaire seul, la question sur corpus ne demande pas un développement aussi fouillé, ni une analyse la plus complète et la plus profonde possible. Elle se cantonne à la question posée, et à l’étude des aspects demandés.

Contact:lescoursjulien@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *