JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.

Méthodologie du commentaire de texte

 

Bonjour,

Voici une méthode pour le commentaire de texte en français. Elle s’adresse particulièrement aux élèves de seconde et de première.

 

 

I- L’exercice demandé.

 

Un texte à analyser en trois heures environ.

Analyser : décrire et expliquer le texte.

Quel est son thème ? Quel est son message ? Quelle est son originalité, ce qui le rend unique ? Dégager les outils d’écriture et littéraires employés par l’auteur.

 

Un devoir à construire qui obéit à certaines règles détaillées par la suite.

Buts : montrer au correcteur que vous avez compris le texte

écrire sa pensée de manière simple et cohérente

faire apparaître clairement introduction, développement, conclusion

 

Ne pas oublier que l’exercice s’inscrit dans une matière littéraire

Eviter : les fautes grossières et trop nombreuses de français

les phrases trop longues et incompréhensibles

les répétitions et la langue orale

 

Enfin, toujours lier au maximum la forme (figures de style, apparence du texte) et le fond (thèmes, messages de l’auteur). Penser à apporter au maximum aussi de nouvelles informations à chaque phrase (la paraphrase n’apportant rien!!!).

Paraphrase : réécrire avec ses propres mots une phrase de l’auteur. Généralement moins bien écrit, et surtout n’apportant aucune information nouvelle sur le texte.

 

 

II- La première approche.(15 minutes)

 

 

a) Utilisation des informations autour du texte.

 

Prendre toutes les informations données sur le texte afin de commencer à cerner « son atmosphère », son univers.

Le paratexte : donne la situation du texte dans l’oeuvre (début, fin du livre…)

L’époque, l’auteur, l’oeuvre dont est extrait le texte.

 

b) La première lecture.

 

Lire une première fois tout le texte de manière attentionnée

Tirer de cette première lecture le ou les thème(s) principal (aux) du texte

Déterminer aussi la structure du texte (ses parties) et le ou les registre(s)

Déterminer encore le(s) point(s) de vue et l’énonciation (narration, discours direct, indirect, première personne du singulier ou non…)

Enfin, dès cette première lecture, essayer de remarquer si l’auteur met en avant les sens, les couleurs, des champs lexicaux qui reviennent…

 

Utilisation possible évidemment de crayons, surligneurs ou autres.

But : comprendre globalement le texte.

 

 

III-Construction d’un brouillon(30 minutes)

 

 

a) La seconde lecture

 

 

Effectuer une seconde lecture plus lente et plus précise.

Noter, surligner, entourer, souligner toutes les idées ou remarques passant par la tête.

Si à l’issue de cette seconde lecture, vous n’avez toujours pas de pistes pour vous orienter vers des axes de commentaire, ne paniquez pas, faîtes une analyse linéaire (phrase par phrase, ou vers par vers, ou réplique par réplique)

Au bout de quelques lignes, vous remarquerez des répétitions d’idées, de termes, d’expressions qui vous mèneront à envisager des débuts d’axes sur l esquels vous concentrer.

 

b) Un bon brouillon

 

Avoir le plus d’éléments possibles tirés du texte, et d’idées venant de vous

Trier les éléments en fonction de leur qualité et de leur catégorie

 

Regrouper les afin de former des ensembles, un tableau peut être utile

Les ensembles dégagés vont vous mener à faire des parties, des axes

 

OU

 

Trouver des parties , des axes

Puis piocher dans vos éléments pour construire votre plan.

 

 

 

 

IV- Le Plan (30 minutes)

 

Se construit à partir des éléments remarqués dans le texte.

Se concentre exclusivement, seulement sur le texte, tout le texte, mais rien que le texte

 

Etape cruciale de votre devoir, la plus importante :

 

Au moins deux parties (trois si vous avez les idées), ou axes, c’est à dire deux pistes d’analyse du texte : trouver des titres pour vos parties.

A l’intérieur de chaque partie, organiser sa pensée en trois sous-parties, en trois étapes.

Chaque sous-partie regroupe plusieurs arguments : citations, et analyses.

Aperçu :

 

I- Titre.

 

a) Sous-titre

  • première idée (exemples tirés du texte)
  • deuxième idée (idem)
  • troisième idée (idem)

 

b) Sous-titre

  • première idée
  • deuxième idée
  • troisième idéec) Sous-titre
  • première idée
  • deuxième idée
  • troisième idée

 

II- Titre

même chose

 

III- Titre

même chose

 

 

Prendre une page par partie au brouillon. Etablir le plan le plus détaillé possible, afin de faciliter un maximum la rédaction.

But : organiser l’explication du texte

 

 

V- L’introduction (15 minutes)

 

a) Généralités

 

Dernière étape du brouillon. La rédiger entièrement et impérativement aubrouillon avant de commencer la rédaction du devoir au propre.

En effet, l’introduction constitue la première impression que le correcteur aura sur votre devoir. Il jugera ainsi rapidement votre niveau rédactionnel, la compréhension du texte par rapport à l’annonce de votre plan, et le respect des règles de l’exercice dans la construction de votre introduction.

 

b) Structure de l’introduction

 

L’introduction est constituée de quatre parties :

 

  • tout d’abord, la fameuse « phrase d’amorce ». Débuter sur le contexte littéraire du texte, apporter des informations sur l’auteur, l’oeuvre dont le texte est extrait, le mouvement littéraire, l’histoire littéraire de l’époque.
  • Ensuite, présenter le texte dans le fond et la forme, thème(s) du texte et forme du texte (structure, genre et registre littéraire)
  • donner la problématique : c’est à dire l’enjeu principal du texte, la question à laquelle répondra tout le développement. Famille de problématique répandue : Comment, pourquoi, dans quel but, dans quelle mesure, de quelle manière… ?
  • Enfin, faire l’annonce de plan. C’est la présentation de vos parties. Si vous n’avez pas d’inspiration littéraire pour le présenter, soyez efficace et clair. Dans un premier temps, ensuite, enfin. Tout d’abord, puis, en dernier lieu…Voilà des formules type qui montrent bien le raisonnement que vous allez suivre.

 

Votre introduction doit donc remettre le texte dans son contexte littéraire, le présenter globalement (ne pas aller dans les détails, le développement est là pour le faire), donner le fil rouge de votre réflexion avec la problématique, et présenter votre plan.

 

 

VI- Conclusion et développement rédigés(1h30minutes).

 

a) La conclusion

 

Vous pouvez choisir de la rédiger au brouillon avant, oude la faire à la fin de votre commentaire au propre.

Elle se présente comme le miroir de l’introduction :

  • reprendre les conclusions des parties, afin de montrer les informations apprises durant le développement.
  • Donner une conclusion générale en réponse à la problématique
  • Puis terminer par une ouverture littéraire sur une autre œuvre de l’auteur, un autre auteur, ou une question sur le texte pas abordée lors de votre devoir.

 

Attention, éviter absolument les formules comme « Pour finir, En conlusion,Pour terminer ». Pas besoin de souligner que vous commencez votre conclusion, le correcteur le voit bien d’après le placement du paragraphe et la construction de votre devoir.

 

b) La rédaction du développement

 

 

Déjà entre chaque partie du développement sauter des lignes et commencer le nouveau paragraphe par un alinéa (espace entre la marge et le premier mot).

Ainsi, sauter 3-4 lignes entre l’introduction et votre première partie, pareil entre la fin votre première partie et la seconde, pareil encore entre votre dernière partie et votre conclusion. Aérer votre devoir pour qu’il soit rapidement lisible et compréhensible.

 

Une partie se rédige par étapes :

 

  • en une ou deux phrases, présenter de nouveau le thème de votre partie (le rappeler même si vous l’avez déjà fait dans l’annonce de plan).
  • Démarrer sur votre première sous-partie : donner votre idée, votre argument, citer le texte pour la démontrer, prendre un (ou des) exemples dans le texte, puis expliquer la/les citation(s) ou expliquer l’intérêt de la/des citation dans votre démonstration.
  • Répéter la même chose ensuite pour les deux sous-parties suivantes, avec toujours ces trois éléments : idée, argument par des citations, et explication.
  • Enfin, finir sa partie par une conclusion/transition en quelques lignes. Conclure la partie en montrant quelles informations nouvelles ont été apprises et f aire une transition vers la partie suivante.

 

Essayer au maximum d’avoir un commentaire fluide et cohérent.

Aller du général au particulier, ou du plus apparent au plus caché dans l’ordre de vos parties.

Ne pas utiliser la première personne du singulier. On ne vous demande pas votre avis, mais une interprétation argumentée, s’appuyant sur le texte.

 

Voilà une méthode. Elle n’a pas l’ambition d’être parfait. Vous pouvez évidemment en consulter d’autres. Vous pouvez évidemment faire des commentaires pertinents. Mais SURTOUT ENTRAINEZ VOUS !!!! ET RELISEZ VOUS !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *