citation célèbre: Le temps, qui fait seul la réputation des hommes, rend à la fin leurs défauts respectables, Voltaire, Lettres philosophiques, 1734.

« Le temps , qui seul fait la réputation des hommes, rend à la fin leurs défauts respectables »,

Lettres philosophiques, Votaire, 1734.

« Le temps, qui seul fait la réputation des hommes, rend à la fin leurs défauts respectables ».

Les lettres philosophiques sont aussi intitulées lettres anglaises. Elles ont été rédigées en Angleterre lors de l’exil de Voltaire (1726-1728), et paraissent d’ailleurs d’abord à Londres. Il donne son opinion dans cette œuvre sur différentes questions aussi variées que sur la politique (le parlement, le gouvernement), l’économie (sur le commerce), la religion, ou le théâtre.

La dix-huitième lettre a comme sujet la tragédie. Ainsi, il porte un regard sur l’artiste, sur le dramaturge. Pour lui, le théâtre moderne (à son époque) trouve son origine chez les Espagnols avec Lope de Véga, et évidemment Shakespeare, qui représente la tragédie anglaise.

La valeur d’une œuvre et de son créateur ne peuvent se juger pour Voltaire que par la postérité. Le génie ne peut se mesurer que dans la longueur, c’est le « temps », qui va qualifier une pièce d’universelle, un artiste de créateur. Ce passage à travers les âges va effacer peu à peu « les défauts », va les reléguer au second plan par rapport aux qualités qui les éclipsent.

Enfin, la reprise des pièces, la copie des procédés par de nouveaux artistes va définitivement ancrée l’auteur originel, et ses pièces, dans le panthéon du théâtre et lui conférer la marque du génie. Shakespeare est alors l’exemple parfait pour la démonstration de Voltaire.

 

Laisser un commentaire